agrandir le texte retrecir le texte

Taxe foncière 2022 à Magnanville – Éléments d’explication

Depuis quelques jours, les Magnanvillois ont pu constater l’augmentation de la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) à laquelle ils sont assujettis en tant que propriétaires. Le montant de la taxe foncière se calcule en multipliant les bases d’imposition décidées par l’État par les taux votés par les collectivités territoriales (Communauté urbaine GPS&O et commune).

L’augmentation constatée à Magnanville en 2022 est due à la revalorisation des bases de l’État (+3,4%) et à la création d’une taxe supplémentaire de 6% de la Communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise.

À l’instar de la majorité des membres de l’exécutif, Michel Lebouc, conseiller communautaire délégué, avait voté ce taux en février 2022, « un impôt indispensable pour restaurer la capacité d’autofinancement de la CU et maintenir les investissements sans nouvel emprunt ». Il avait cependant dénoncé « un rattrapage fiscal douloureux pour les foyers qui aurait pu être évité en anticipant la nécessité de cette recette ». « La suppression complète de la taxe d’habitation en 2023 rompt le lien fiscal entre les habitants non-propriétaires et leur commune. La taxe foncière fera ainsi des propriétaires les uniques payeurs des services publics locaux. De plus, à Magnanville, nous comptons plus de 80% de propriétaires qui sont donc directement impactés. Courant 2023, nous organiserons des réunions publiques avec les Magnanvillois pour débattre sur le sujet important de l’imposition. » indique Michel Lebouc.

Lors du vote du budget 2022, la municipalité a décidé de ne pas augmenter le taux de la part communale de la taxe foncière, une première pour Magnanville. Françoise Gonichon, 1ère adjointe en charge des finances donne les raisons de ce choix : « Les collectivités territoriales sont impactées par les baisses successives des dotations de l’État et la suppression de la taxe d’habitation qui était notre principal levier fiscal. Nous devons également faire face à l’inflation, l’augmentation des prix des fluides et des matières premières… Pour autant, nous avons décidé de ne pas augmenter le taux de la part communale de la taxe foncière pour 2022 afin de limiter la pression fiscale sur les foyers tout en conservant le même niveau de services publics municipaux. Dans ce contexte financier compliqué, nous poursuivons les recherches d’économies et de financements pour maintenir des projets à la hauteur des besoins des Magnanvillois, comme nous en faisons la démonstration avec l’éclairage public, la rénovation des écoles et la construction d’un gymnase moins énergivore… »

Retrouvez le kit fiscalité décryptage de la taxe foncière de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise.