agrandir le texte retrecir le texte

Retour sur le conseil municipal du 4 juillet

En introduction de la séance, le maire a été interpellé sur l’arrêt du marché de producteurs. Il a répondu que le marché ne pouvait pas perdurer, faute de fréquentation. Les Magnanvillois étaient peu nombreux à le fréquenter et les commerçants s’en sont petit à petit désengagés. Il a également indiqué que cet arrêt ne remet pas en cause le souhait de la ville de développer les circuits courts. Il a cité en exemple le partenariat avec le lycée agricole Sully et le projet coeur de village qui comprend l’implantation de commerces de proximité en circuit court.

Parmi les principaux points à l’ordre du jour, la question relative au régime indemnitaire de la police municipale a permis d’évoquer le recrutement de plusieurs agents dans le cadre de la création de ce service de police. Dans la continuité, un groupe de travail sera créé pour élaborer le plan prévention/médiation/sécurité qui sera présenté à l’ensemble des Magnanvillois à l’automne.
La modification du tableau des effectifs et la création d’un régime indemnitaire de la filière police municipale représentent la première étape de ce projet de lutte contre les incivilités. Vote à l’unanimité du conseil municipal, abstention des membres du groupe d’opposition.

En clôture de l’ordre du jour, le maire a soumis une motion pour proposer aux membres du conseil de co-signer le courrier de James CHERON, Maire de la ville de Montereau-Fault-Yonne, à l’attention du Président de la République. Dans ce courrier, il est question d’interpeller le Président Emmanuel Macron sur l’augmentation des coûts liés au contexte économique sur les budgets des collectivités territoriales. Vote à l’unanimité du conseil municipal.