agrandir le texte retrecir le texte

Retour sur le Conseil municipal du 13 mai 2019

Les élus se sont réunis, ce lundi dans la salle des mariages pour débattre des questions à l’ordre du jour.


Huit points ont été abordés au cours de cette séance. Parmi eux, le vote d’une demande de subventions d’État en vue de l’agrandissement de l’école maternelle Les Marronniers, l’installation d’un dispositif de vidéo surveillance et la mise en place d’une convention de maîtrise d’ouvrage unique avec la communauté urbaine GPS&O concernant l’aménagement d’un parking, rue de la mare Pasloue. Ces trois sujets ont été votés à l’unanimité. Le conseil a également confirmé le gel de la tarification du repas scolaire pour les familles alors que le prestataire les a augmentés au début de l’année.

Demande de subvention d’Etat –Maternelle des Marronniers

Les préfabriqués, comprenant le dortoir datent de plusieurs années. Ils ne répondent plus aux normes énergétiques et ne sont plus suffisants pour répondre aux conditions d’accueil des 3-6 ans. C’est pourquoi la municipalité a souhaité inscrire leur démantèlement au profit de structures conventionnelles dites « en dur ». Dans ce cadre, elle va déposer une demande de subvention auprès de l’État, au titre de la
Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux 2019

Vidéo Surveillance Places Mendès France et Pierre Bérégovoy

Suite au dossier technique élaboré avec les services communautaires et à la délibération prise par le conseil municipal, le 18 février dernier, la municipalité doit établir une convention qui prévoit les modalité de pose et d’exploitation des équipements de vidéo protection sur les dépendances de la voirie communautaire.

Convention de maîtrise d’ouvrage unique avec la GPS&O

Le secteur de la mare Pasloue va évoluer dans les prochains mois. Il accueillera la future médiathèque et 150 nouveaux logements. Dans le cadre de cette évolution urbaine et compte tenu de la proximité du lycée et de la mairie, la ville va aménager 120 places de stationnement, dont 8 pour les personnes en situation de handicap. La surface d’environ 3700 m², prévoit aussi la création d’une noue végétalisée pour la gestion des eaux pluviales. Ces espaces sont de la compétence partagée de la communauté urbaine et de la commune. Afin de faciliter la maîtrise d’ouvrage de ce chantier, il est nécessaire d’établir une convention entre les deux entités. L’opération est estimée à environ 494 500 euros, dont 30% à la charge de la commune et 70% à celle de la communauté urbaine.

En fin de séance, les élus ont observé une minute de silence en l’honneur des soldats Cédric de Pierremont et d’Alain Bertoncello qui ont été tués au cours de la libération des otages du Burkina Faso. Michel Lebouc, le maire en a profité pour souligner le courage de ces deux engagés et préciser que leur intervention va bien au-delà de leur mission.