agrandir le texte retrecir le texte

Rentrée scolaire

L’heure de la rentrée scolaire a sonné. De la maternelle au lycée, les élèves reprennent le chemin des écoles, le mardi 1er septembre. Pour une reprise en toute sérénité, chacun doit respecter les consignes sanitaires en vigueur et les règles de circulation aux abords des établissements.

Du côté des écoles maternelles et élémentaires magnanvilloises, près de 700 élèves et leurs enseignants sont attendus ce mardi. Les services techniques, les jobs d’été et les femmes de service ont été à pied d’œuvre tout l’été pour préparer leur retour en classe. De son côté, le maire, Michel Lebouc, a adressé un courrier aux parents afin de leur rappeler les règles et l’organisation mise en place notamment ce qui concerne l’accueil pré et post scolaire.
Pour que la reprise se passe bien, la municipalité rappelle qu’il est du devoir de chacun de respecter les mesures mises en place par la ville, tel le port du masque obligatoire par les parents ou accompagnant aux abords des établissements. Un arrêté municipal rappelle cette obligation, passible d’une amende en cas de non-respect.

Lettre aux parents

Sécurité routière
Pour la sécurité de tous, respectons les limites de vitesse indiquées aux abords des établissements. Il est également indispensable de respecter les emplacements définis pour le stationnement des véhicules.

En de nombreux endroits, force est de constater que des incivilités sont très fréquentes et pourraient s’avérer dangereuses :
• stationnement gênant la visibilité pour les autres usagers de la rue,
• obligation de passer sur la chaussée pour les piétons à cause de véhicules stationnant sur les trottoirs sans laisser de passage suffisant,
• stationnement autour de rond points ou dans des rues étroites à des endroits non prévus, gênant la circulation des autres véhicules et empêchant même le passage de véhicules de secours, de transport collectif ou de collecte d’ordures ménagères,
• occupation non légitime de places réservées aux handicapés.
Aucun bien matériel, aucun manque de temps ne justifient la mise en danger d’autrui. Soyons vigilants.

Bonne rentrée à tous !