agrandir le texte retrecir le texte

Le CME de Magnanville porte-parole en faveur de la lutte contre le harcèlement !

Après plusieurs semaines à travailler sur le thème du harcèlement scolaire et cyberharcèlement, le Conseil Municipal d’Enfants a restitué ce travail, la semaine dernière, lors d’une séance en mairie.

Beaucoup d’échanges et de débats ont rythmé la séance. Une bonne façon de mieux comprendre le sujet, pour y être sensibilisé mais surtout pouvoir y sensibiliser les autres. Désormais, le CME se veut être porte-parole de la lutte contre le harcèlement dans les écoles.

En chiffres.
En France, plus d’un élève sur dix scolarisé en CE2, CM1 et CM2 est victime de harcèlement scolaire. Parmi les concernés, 3% souffrent d’un harcèlement jugé « sévère ». En classe de sixième, 10% des collégiens sont touchés, parmi lesquels 7% d’une forme grave. Au total, 700 000 élèves sont ainsi harcelés chaque année.