agrandir le texte retrecir le texte

Hébergement d’urgence de Magnanville : Fin des travaux à l’ancien hôtel Formule 1

Fin janvier, le Maire Michel Lebouc était en visite au centre d’accueil d’urgence situé dans l’enceinte de l’ancien hôtel Formule 1, rue des Pincevins. L’occasion de faire le point sur la réhabilitation de ce site avec Adoma, filiale de CDC Habitat, propriétaire et gérant.


En 2017, la municipalité avait vivement dénoncé les mauvaises conditions d’hébergement dans l’HUAS* de la rue des Pincevins tant sur le plan de la sécurité que de la salubrité. En introduction de la visite, Michel Lebouc a donc réaffirmé l’importance d’accueillir les hommes et les femmes dans de bonnes conditions. « Je suis heureux que les actions que j’ai menées auprès de l’État et des médias aient contribué à faire bouger les curseurs dans le bon sens ».
Les membres de CDC Habitat ont ensuite présenté l’évolution dans la gestion de l’Hôtel. Depuis 2017, des travaux de réhabilitation ont été menés pour mieux organiser la vie collective des 110 hébergés : création de 7 cuisines, d’une laverie, d’un espace de jeux et d’un espace d’aide aux devoirs pour les enfants. Outre ces aménagements, l’accompagnement social est au coeur des missions d’Adoma. Des collaborateurs, membres de la direction, travailleurs sociaux, agents polyvalents, sont sur site du lundi au dimanche de 7h à 21h. S’agissant d’un établissement d’hébergement d’urgence, l’objectif est d’accompagner les résidents pour leur permettre d’accéder à du relogement pérenne. « Chaque famille a un projet personnalisé pour lesquels nous les accompagnons » explique Namori Keita, directeur adjoint de l’établissement IDF chez Adoma.
En fin de visite, le Maire s’est dit satisfait de ces évolutions. « Je resterai vigilant sur les questions d’hygiène et de sécurité mais je ne peux pas contester le fait que de vrais efforts ont été faits pour que les familles vivent dignement dans cet établissement ».

*hébergement d’urgence avec accompagnement social

JPEG - 22.5 ko
Cuisine