agrandir le texte retrecir le texte

Chenilles processionnaires

Les services techniques de la ville mènent une lutte sans merci contre les chenilles processionnaires depuis quelques mois.


Pas moins de 350 nids ont été éradiqués dans les pins et les chênes, depuis le début de l’année, par les services techniques municipaux et une entreprise spécialisée « L’hiver clément que nous avons vécu a engendré une forte poussée du nombre de nids. Nous constatons cependant une baisse dans les conifères contrairement à l’autre espèce. Nous conseillons aux propriétaires de maison de les faire détruire rapidement et au public en promenade de ne pas les toucher et signaler leur présence en mairie. Les chenilles sont urticantes et nocives à la santé » informe Lionel Daviault, directeur des services techniques.
C’est aussi l’affaire de tous

Les nids de chenilles processionnaires se caractérisent par des touffes blanchâtres d’aiguilles sur les pins et sapins, voire les chênes. Ces insectes sont à la fois un danger pour la nature mais aussi pour l’homme, chez qui elles provoquent, notamment, des réactions allergènes notoires. Les processions des insectes se déroulent en février-mars pour les conifères et en juin-juillet pour les chênes.
N’hésitez pas à faire un signalement à signalement-processionnaire-pin@@inrae.fr

Quelques exemples de traitement
-  Installez des nids à mésanges dans vos arbres
-  En cas d’infestation : faites couper et brûler les branches porteuses des pontes.
-  Faites appel à une entreprise de désinsectisation.
-  Plantez des arbres feuillus
-  Appliquez un insecticide biologique à base d’une bactérie appelée Bacillus thurigiensis.
Pour la santé de tous, agissons vite et bien.

Plus d’infos : www.Iledefrance.ars.sante.fr