agrandir le texte retrecir le texte

Le lien social au cœur des vœux municipaux

L’équipe municipale a présenté ses vœux aux institutionnels, entreprises et partenaires, le 9 janvier à la salle polyvalente Lino Ventura.


Après les fêtes de fin d’année « Magnan’gliss » et le traditionnel repas des aînés, les élus ont souhaité la bonne année à plus de 400 convives. En début de discours, Michel Lebouc a insisté sur l’importance de ce moment convivial qui contribue à construire le lien social cher à Magnanville et à renforcer les synergies du territoire. Il a ensuite fait le point sur de nombreux thèmes et dossiers en cours.

Sécurité et médiation

« Notre population ressent un sentiment d’insécurité et nous demande des actions concrètes. Aussi, nous tenons à garder un esprit de médiation et de dialogue qui permet de résoudre les conflits mineurs. Nous avons fait le choix de recruter un Agent de Surveillance de la Voie Publique supplémentaire. Pour compléter le dispositif, la ville expérimente les services d’une société privée de surveillance des bâtiments municipaux et de leurs abords. Leur action est limitée à ce sujet. »

Finances, GPS&O et mutualisation

Michel Lebouc a dénoncé les réformes nationales qui mettent en difficultés les collectivités locales et les populations dans de nombreux secteurs. Il a également rappelé l’importance de la CU GPS&O pour le développement du territoire. « La communauté Urbaine aura à bâtir son plan de mutualisation communautaire. En se regroupant entre villes sur une partie du territoire, nous aussi pouvons mettre en œuvre des mutualisations intercommunales ». La future médiathèque-bibliothèque pourrait en être l’exemple.

Projets de ville

« Il n’est pas question de mettre de côté nos projets » a-t-il réaffirmé. De nombreux dossiers sont en cours comme celui de la bibliothèque-médiathèque au cœur du projet immobilier de la Mare Pasloue, la création d’un pôle d’activités sur la place Mendès France et la requalification de l’entrée de ville qui proposera des commerces de proximités, des services et des logements « Lorsque j’ai été élu maire, j’avais l’ambition de bâtir un projet de ville qui réponde aux attentes de tous les Magnanvillois et qui soit créateur de lien social. » En fin d’allocution, Michel Lebouc a cité quelques mots de Robert Park « La ville n’est pas une simple agglomération d’hommes et d’équipements c’est un état d’esprit » avant de laisser la parole au nouveau Conseil Municipal d’Enfants qui, pour l’occasion, a souhaité ses premiers vœux à l’assistance.