agrandir le texte retrecir le texte

Chenilles urticantes, tiques : soyez vigilants

Des colonies de chenilles processionnaires du chêne et du pin sont observées en Île-de-France depuis quelques années. Elles peuvent occasionner des réactions cutanées, oculaires ou encore des difficultés respiratoires. Soyez vigilants.

Les chenilles processionnaires du chêne et du pin possèdent des poils urticants qui peuvent se détacher très facilement sous l’effet du vent ou lors d’un contact. Ces poils peuvent être transportés sur de longues distances. Par leur structure particulière, ces poils s’accrochent facilement aux tissus (la peau et les muqueuses) y provoquant une réaction urticarienne par libération d’histamine (substance aussi libérée dans les réactions allergiques).La survenue d’effets n’implique donc pas forcément d’avoir été en contact direct avec les chenilles. Ces propriétés urticantes persistent même après la disparition de la chenille.

Comment se protéger ?
Ne vous approchez pas de ces insectes et de leurs nids.
Téléchargez la plaquette d’information.

En savoir plus : www.iledefrance.ars.sante.fr

Méfiez-vous des tiques aussi
La belle saison est propice aux balades dans la nature, et particulièrement en forêt. Certains tiques peuvent vous transmettre la maladie de Lyme. Soyez vigilants, notamment en portant des vêtements adaptés.
Plus d’infos : ameli.fr